IMG-LOGO
Accueil À la Lutte En garde à vue depuis quatre jours à Béjaïa, Djamel Ikni transféré à Alger
Publié le : 02 Septembre, 2021 - 15:50 Temps de Lecture 1 minute(s) 852 Vue(s) Commentaire(s)

En garde à vue depuis quatre jours à Béjaïa, Djamel Ikni transféré à Alger

IMG

Le militant d’Aokas Djamel Ikni, placé en garde à vue depuis quatre jour à Béjaïa, «a été transféré aujourd’hui à Alger», affirme le Comité national pour la libération des détenus (CNLD)

Et d’ajouter : «Il sera placé en garde à vue en attendant sa présentation devant le procureur prochainement».

Arrêté près de chez lui par les éléments de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI), durant la matinée du 30 août dernier, Djamel Ikni a été depuis placé en garde à vue au commissariat central de la ville de Béjaïa.

Militant démocrate et fervent défenseur des causes justes, il faisait partie des initiateurs du rassemblement organisé durant l’après-midi de ce jour-là à Place Katia Bengana, à Aokas, en soutien à la présidente du Congrès Mondial Amazigh Kamira Nait Sid, placée sous mandat de dépôt hier à Alger, et à tous les détenus politiques et d’opinion. Pour rappel, l’action a été réprimée par les forces de l’ordre. Plusieurs militants ont été interpellés, puis libérés dans la soirée.

Pour le moment, les militants d’Aokas ainsi que ceux de Béjaïa ignorent encore ce qui est reproché à Djamel Ikni.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.