IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Engagement de l’ANP au Sahel : L’ambassade de France dément des propos prêtés à Emmanuel Ma...
Publié le : 03 Mars, 2021 - 15:25 Temps de Lecture 2 minute(s) 489 Vue(s) Commentaire(s)

Engagement de l’ANP au Sahel : L’ambassade de France dément des propos prêtés à Emmanuel Macron

IMG

L’ambassade de France en Algérie a réagi ce mercredi 3 mars, à la polémique autour de propos prêtés Emmanuel Macron sur l’engagement militaire de l’Algérie au Sahel.

«L’Ambassade de France dément formellement les fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant des propos prêtés au Président de la République française. Lors de la conférence des chefs d’État des pays membres du G5 Sahel, le Président Macron n’a jamais affirmé que l’Algérie avait pris l’engagement d’une intervention militaire dans le cadre de cette force», affirme l’Ambassade dans un communiqué publié ce mercredi 3 mars 2021. Et de préciser : «Le Président de la République s’est félicité du réengagement politique de l’Algérie suite à la tenue de la réunion du comité de suivi de l’accord d’Alger à Kidal le 11 février, réunion à laquelle M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a participé.»

La réaction de l’Ambassade de France intervient suite, faut-il le souligner, à la polémique suscitée sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, au sujet d’un éventuel engagement des troupes de l’armée algérienne au Sahel et qu’on a attribué, à tort, au président français lors de son allocution au sommet du G5, le 16 février dernier. L’affaire avait atteint un tel degré de gravité, que Abdelmadjid Tebboune, lui-même, s’est exprimé sur le sujet, assurant qu’«il n’était pas question d’envoyer les enfants du peuple se sacrifier pour autrui». «L’Algérie est une véritable force de frappe en Afrique. Notre armée est forte et nous avons réussi à préserver notre prolongement en Afrique et ailleurs. Il n’est pas question d’envoyer les enfants du peuple pour se sacrifier pour autrui. Cette décision sera prise en cas de besoin de dissuasion», a-t-il affirmé lors d’une rencontre télévisée avec les représentants des médias, dimanche soir.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.