IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Fethi Ghares, coordinateur national du MDS : ‘‘Le système politique accable le pouvoir d’achat...
Publié le : 25 Mars, 2021 - 20:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 746 Vue(s) Commentaire(s)

Fethi Ghares, coordinateur national du MDS : ‘‘Le système politique accable le pouvoir d’achat des couches vulnérables’’

IMG

Faute d’avoir développé une économie diversifiée, l’Algérie, plongée depuis plusieurs années dans une crise politique sans précédant, peine à s’en sortir économiquement aujourd’hui notamment, après la pandémie de la Covid-19.

Des prix en hausse parfois violente, des pénuries de produits de première nécessité…portent un sérieux coup au pouvoir d’achat des algériens à quelques jours du mois de Ramadhan.

Aussi, cette situation n’a pas échappé à la classe politique, entre autres, le coordinateur national du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Fethi Ghares, qui n’a pas manqué de critiquer le plan de «redressement économique» du gouvernement Djerrad. «Réduire la valeur du dinar pour réduire le déficit budgétaire en augmentant artificiellement les recettes fiscales et en affectant le volume des importations, affectera à terme le pouvoir des algériens et élargira encore plus le cercle de la pauvreté au nom de la rationalisation des dépenses»*, estime, en effet, Fethi Ghares, dans un communiqué parvenu aujourd’hui à notre rédaction.

Pour lui, «le système politique ne veut pas aller à l'intégration du secteur parallèle afin d'élargir l'assiette fiscale, ni récupérer les milliards de dollars volés, et encore moins, augmenter les droits de douane sur les importations inutiles, pour une rationalisation équitable sans toucher au pouvoir d’achat des citoyens, les couches vulnérables en particulier». Pour lui, «le pouvoir veut une transition économique sans transition démocratique, pour que le citoyen paie seul le lourd tribut».

Laissez un commentaire