IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Ichekaben (Béjaïa) : Des citoyens se constituent partie civile dans une affaire de double homic...
Publié le : 28 Mars, 2021 - 23:20 Temps de Lecture 2 minute(s) 859 Vue(s) Commentaire(s)

Ichekaben (Béjaïa) : Des citoyens se constituent partie civile dans une affaire de double homicide

IMG

Des citoyennes et des citoyens se sont constitués partie civile dans une affaire d’un double homicide survenu le 9 mars dernier au village Ichekaben et dont la victime, une jeune maman, aurait été assassinée par son propre frère, lequel aurait également tué sa nièce âgée de cinq ans.

Selon un communiqué diffusé ce dimanche, le collectif en question qui, faut-il souligner, a été créé en soutien à la famille des deux victimes, a pour but de dénoncer le féminicide mais également «les crimes liées à la sorcellerie et meurtres rituels». Pour cause : selon le document, Manel, cinq ans et sa maman Rahima, 44 ans, auraient été victimes d’«un complot satanique dans leur propre domicile», indique le communiqué. «Toutes deux sont mortes à la suite de coups suivis d’une strangulation étranglés. Les décès seront confirmés à la Polyclinique de Feraoun au petit matin du mercredi 10 mars, où le médecin de garde a alerté la gendarmerie située à quelques minutes à peine», poursuit-on. Et d’ajouter : «le présumé auteur du ce double assassinat serait le frère de feu Rahima, en présence des parents et sœur de la victime».

«En se rendant en fin d’après-midi au domicile des victimes, ces quatre personnes auraient en amont délibérément tout orchestré dans l’objectif de procéder à un rituel satanique. Selon les dires, les protagonistes visaient à rentrer en contact avec des forces occultes en donnant comme offrande le sacrifice de la petite fille», relate-t-on. Et d’ajouter : «c’est grâce au témoignage de la fille aînée de la victime, rescapée du crime, que le présumé auteur du crime et ses trois complices ont été arrêtés. Mais quelques jours plus tard, ces derniers ont été placés en liberté provisoire ce qui a suscité une vive indignation», indique le communiqué. Aussi, appellent-ils à une marche blanche en hommage aux deux victimes pour le 2 avril prochain à 10h.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.