IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Kadour Chouicha et le policier Toufik Hassani interpellés à Oran
Publié le : 14 Janvier, 2020 - 18:15 Temps de Lecture 1 minute(s) 1269 Vue(s) Commentaire(s)

Kadour Chouicha et le policier Toufik Hassani interpellés à Oran

IMG

Le défenseur des droits humains, Kadour Chouicha, ainsi que le policier Toufik Hassani ont été interpellés aujourd’hui à Oran. «Les deux Hirakistes ont été arrêtés à la fin de la marche des étudiants et de la société civile», indiquent des défenseurs des droits humains d’Oran, joints par l’Avant-Garde Algérie.

Interpellé lors de la journée internationale des droits humains, le 10 décembre dernier, Kadour Chouicha, président du bureau d’Oran de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh), syndicaliste et membre fondateur du Collectif Anti-répression d’Oran qui défend les détenus d’opinion, a été condamné à «une année de prison ferme» pour ses activités et ses déclarations, puis libéré provisoirement, il y a de cela une semaine. Son procès, au niveau de la Cour d’Oran, est prévu pour le 28 janvier prochain.

À lire aussi : Kadour Chouicha libéré provisoirement

Quant à Toufik Hassani, ancien policier et détenu d’opinion, emprisonné pour avoir écrit une lettre d’excuse aux étudiants qui ont été tabassés lors d’un mardi de mobilisation. Ce dernier n’a été libéré que le 30 décembre dernier après plusieurs mois de détention à la prison d’El Harrach.

Les raisons de leur arrestation n’ont pas été communiquées. Kadour Chouciha et Toufik Hassani sont toujours au commissariat.

Laissez un commentaire