IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Kidnappé par des agents civils à Alger, le militant et cadre du MDS, Mohamed Khelifa, n’a toujo...
Publié le : 11 Décembre, 2019 - 22:45 Temps de Lecture 2 minute(s) 2462 Vue(s) Commentaire(s)

Kidnappé par des agents civils à Alger, le militant et cadre du MDS, Mohamed Khelifa, n’a toujours pas donné signe de vie

IMG

Le Mouvement démocratique et social (MDS) s’inquiète pour son militant et cadre, Mohamed Khelifa. «Kidnappé» par des agents civils, lors de la manifestation d’aujourd’hui à Alger, «il n’a toujours pas donné signe de vie», indique le MDS dans un communiqué diffusé sur sa page Facebook officielle.

Militant très actif de la révolution et l’une des premières victimes des violences policières à Alger, au début du mouvement, en février dernier, Mohamed Khelifa, comme beaucoup de militants du MDS, a été interpellé à plusieurs reprises durant ces neuf mois du mouvement populaire. «Toutes les personnes interpellées, aujourd’hui, ont été libérées. Seul Mohamed Khelifa demeure introuvable», affirment plusieurs militants.

Le coordinateur national du MDS a fait le tour de plusieurs commissariats d’Alger, en vain. Aucune trace de Mohamed Khelifa, selon le mouvement.

La journée d’aujourd’hui a été marquée - outre l’importance de la foule qui a défilé tout au long de la journée et même la nuit dans Alger - par les violences policières et les arrestations des manifestants pacifiques. Parmi les personnes interpellées, figue un autre militant du parti, en l’occurrence Aziz Hamdi, qui a été libéré il y a quelques heures.

Pour rappel, deux militants du Parti de Fethi Ghares sont en prison. Accusés d’«outrage à un fonctionnaire en plein exercice de sa fonction, d’agression physique et par l’insulte, de diffamation et d’avoir filmé son autorisation», Miloud El Aïb, militant MDS de Aïn M’lila, a été condamné à «six moi de prison ferme», le 16 septembre dernier. L’autre, Mahdi Khider, syndicaliste et militant MDS à Koléa (Tipaza), est accusé d’«incitation à attroupement». il a été placé sous mandat de dépôt, lundi dernier.

Laissez un commentaire