IMG-LOGO
Accueil À la Lutte La Chambre d’accusation de la Cour d’Alger maintient en prison l’universitaire Abdenour Abdesla...
Publié le : 05 Août, 2022 - 13:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 744 Vue(s) Commentaire(s)

La Chambre d’accusation de la Cour d’Alger maintient en prison l’universitaire Abdenour Abdeslam et ses codétenus

IMG

Ils ne quitteront malheureusement pas la prison comme l’ont été, pour l’exemple, beaucoup de détenus d’opinion accusés d’«appartenance au mouvement islamiste Rachad». Ceux et celles accusés d’«appartenance au MAK» n’ont eu, quant à eux, aucun traitement de faveur, et par conséquent, n’ont bénéficié d’aucune libération provisoire à ce jour. Ces derniers sont des dizaines de détenus «entassés» à la prison d’El Harrach et à celle de Koléa (à 26 km à l’Ouest d’Alger).

Parmi ces détenus d’opinion, se trouve l’écrivain et professeur en linguistique, Abdenour Abdeslam, arrêté à Tizi-Ouzou en mi-septembre 2021, avec perquisition de son domicile. Il est à la prison de Koléa, sans jugement, depuis 22 mois.

L’intellectuel a été interpellé le lendemain de l’arrestation de notre confrère du quotidien de liberté (avant la fermeture du journal par son propriétaire Issad Rebrab), Mohamed Mouloudj. Plusieurs autres l’ont été à leur tour et placés sous mandat de dépôt avec Abdenour Abdeslam à la prison de Koléa. L’on citera Sofiane Mehenni et Tahar Amichi, accusés eux aussi d’«appartenance à une organisation terroriste (MAK)».

Un proche de Abdenour Abdeslam, qui cite les avocats de ce dernier, affirme que «malgré la maintien à la prison des trois détenus, l’article 87bis qui fait référence à ‘‘l’appartenance présumée des détenus à une organisation terroriste (MAK)’’, leur a été retiré par la justice». «Abdeslma Abdenour et ses coaccusés seront donc jugés en correctionnelle, au lieu de la criminelle, à partir du 15 septembre prochain», assure-t-il.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.