IMG-LOGO
Accueil À la Lutte La demande de libération provisoire de Abdelouhab Fersaoui rejetée par la Cour d’Alger
Publié le : 15 Janvier, 2020 - 17:45 Temps de Lecture 1 minute(s) 951 Vue(s) Commentaire(s)

La demande de libération provisoire de Abdelouhab Fersaoui rejetée par la Cour d’Alger

IMG

La chambre d'accusation près la cour d'Alger a rejeté, aujourd’hui, la demande de libération provisoire du président de l’association RAJ, Abdelouhab Fersaoui. Cette dernière, introduite par ses avocats, a essayé une refus comme a été le cas des autres demandes de libération de Fodil Boumala, Karim Tabbou et Samir Belarbi.

Pour rappel, tous les militants de RAJ, placés sous mandat de dépôt à El Harrach, ont été libérés provisoirement. La justice n’a gardé que le président, Fersaoui, ce qui reste inexplicable aux yeux des défenseurs des droits humains qui exigent sa libération inconditionnelle.

Interpellé le 10 octobre dernier, à la fin d’un rassemblement de soutien organisé devant le tribunal de Sidi M’hamed en faveur des détenus d’opinion, Abdelouhab Fersaoui, accusé d’«atteinte à l'intégrité du territoire national», est à la prison d’El Harrach depuis plus de trois mois.

Laissez un commentaire