IMG-LOGO
Accueil À la Lutte La wilaya d’Alger empêche la rencontre de l’Alternative démocratique
Publié le : 27 Août, 2019 - 21:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 4956 Vue(s) Commentaire(s)

La wilaya d’Alger empêche la rencontre de l’Alternative démocratique

IMG

Après l’association RAJ dont l’université d’été a été interdite ce matin par la wilaya de Béjaïa, la wilaya d’Alger «vient de refuser, à son tour, l’autorisation pour la tenue de la rencontre de l’Alternative démocratique, prévue initialement pour ce 31 août 2019», apprend-on d’un membre de cette initiative.

Pour rappel, les partis membres avaient prévu la signature d’«une convention nationale pour une transition démocratique et un processus constituant», comme cela a été annoncé précédemment.

Sauf que les salles algéroises ne sont disponibles que pour les initiatives qui arrangent le pouvoir dont celle de Karim Younes. Aucune d’elle ne l’est pour l’Alternative démocratique qui se trouve dans l’obligation de reporter sa rencontre pour la deuxième fois.

Pour rappel, les partis de l’alternative démocratique ont été violemment critiqués et menacés, hier, par Gaïd Salah qui ne supporte plus l’idée d’une transition démocratique qui contournera son projet de l’élection présidentielle.

Une conférence de presse sera organisée par l'Alternative ce 31 août au siège national du MDS à Alger. La date du 9 septembre 2019 a été choisie, pour le moment, pour la tenue de la prochaine rencontre.

Laissez un commentaire