IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le détenu d'opinion est en grève depuis le 3 mai : l’état de santé de El Hadi Lassouli inquiète...
Publié le : 18 Mai, 2022 - 13:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 319 Vue(s) Commentaire(s)

Le détenu d'opinion est en grève depuis le 3 mai : l’état de santé de El Hadi Lassouli inquiète Amnesty International

IMG

Amnesty International se dite « inquiète » quant à l’état de santé de El Hadi Lassoul, en grève de la faim depuis le 3 mai, à la prison de Berouaghia (Médéa).

Dans un communiqué publié ce mercredi 18 mai, l’organisation rappelle à cet effet, que le militant en est à sa deuxième grève de la faim. La première remonte au mois de janvier, lorsqu’il était détenu à la prison El Harrach, avant d’être transféré à Berouaghia.

« Le militant El Hadi Lassouli a entamé une grève de la faim, le 3 mai, afin de protester contre sa détention provisoire dont il fait l'objet depuis le 24 juin 2021. Son état de santé s’est sensiblement dégradé, selon ses proches et ses avocats », indique-t-on.

Amnesty International exhorte les autorités algériennes à « prendre toutes les mesures nécessaires afin d’éviter le pire », rappelant le cas d'un autre militant, en l’occurrence Hakim Debbazi, décédé le 24 avril, durant sa détention à la prison de Koléa.

Aussi, l’organisation appelle les autorités à « cesser de recourir abusivement à la détention provisoire notamment contre les personnes qui n’ont fait qu’exercer leur liberté d’expression et de manifestation ».

« La détention provisoire devrait rester une mesure exceptionnelle comme stipulée dans la Constitution », conclut Amnesty International.

Laissez un commentaire