IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le journaliste refuse de comparaître en visioconférence : report du procès en appel de Hassan B...
Publié le : 23 Décembre, 2021 - 16:28 Temps de Lecture 1 minute(s) 374 Vue(s) Commentaire(s)

Le journaliste refuse de comparaître en visioconférence : report du procès en appel de Hassan Bouras

IMG

Le procès en appel du journaliste Hassan Bouras pour “Incitation à porter les armes contre l'autorité”, prévu ce jeudi 23 décembre, a finalement été reporté à la prochaine session pénale, a déclaré sa sœur à l'Avant-Garde Algérie.

Actuellement en détention préventive pour une autre affaire de“terrorisme” présumé, le défenseur des droits humains a, en effet, refusé de comparaître en visioconférence, à l'instar de Fethi Ghares, coordinateur du MDS qui, lui aussi, avait refusé, la semaine dernière, d'être jugé à distance.

Accusé d' “Outrage à corps constitués” et “Atteinte à la personne du Président de la République”, Hassan Bouras avait été condamné à une amende de 100 000 Da. Il avait, par ailleurs, été relaxé de l'accusation d' “Incitation à porter les armes contre l'autorité”

Le journaliste accusé de terrorisme

Arrêté début-septembre dans sa wilaya de résidence, El Bayadh, Hassan Bouras a été placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur prés le tribunal de M'hamed (Alger), dans le cadre d'une affaire de “terrorisme” présumé.

Il fait face à de lourdes accusations selon lesquelles il aurait prit part à des projets d'attentats visant la sécurité de l'État. L'on citera“Adhésion à une organisation terroriste”“Adhésion à des organisations terroristes subversives”“Apologie du terrorisme”“Complot contre la sûreté de l’Etat en vue de changer de régime” et “Utilisation de la technologie et des médias pour mobiliser contre l’autorité de l’Etat”. Il devra aussi répondre des accusations d'“Atteinte à l’unité nationale”, “Outrage à corps constitué”  et “Promotion d’informations mensongères”.

Laissez un commentaire