IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le MDS mis en demeure par le ministère de l'intérieur
Publié le : 26 Avril, 2022 - 20:50 Temps de Lecture 1 minute(s) 1324 Vue(s) Commentaire(s)

Le MDS mis en demeure par le ministère de l'intérieur

IMG

Le mouvement démocratique et social (MDS) a été destinataire, ce mardi 26 avril, d’une mise en demeure enjoignant le parti à « s’abstenir d’ouvrir son siège aux militants engagés dans la lutte politique pacifique contre le régime ».

« Dans le contexte de la politique répressive actuelle du régime tyrannique, le mouvement démocratique et social a reçu une mise en demeure du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales lui enjoignant de cesser d'ouvrir son siège aux citoyens engagés dans la lutte politique pacifique contre le régime »*, a écrit Fethi Ghares dans une publication sur sa page Facebook.

Pour le MDS, il ne fait aucun doute que les rencontres organisées en collaboration avec le collectif de défense des détenus d’opinion, leurs familles, en présence de journalistes, de syndicalistes et de la société civile, constituait le motif principal ayant motivé cette mise en demeure. « Cela s’inscrit dans la logique du pouvoir d’éradiquer l’activité politique qui résiste encore aux abus et à la tyrannie », estime le coordinateur du parti.

Aussi, il affirme qu’il « ne compte pas succomber à de telles menaces » et qu'il « restera, comme il l'a toujours été, un outil entre les mains du peuple algérien résistant pour la souveraineté populaire et pour un État de droit et de vérité ».

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.