IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le PAD appelle à la reprise des manifestations pacifiques quand les conditions sanitaires le pe...
Publié le : 18 Juin, 2020 - 16:30 Temps de Lecture 2 minute(s) 3499 Vue(s) Commentaire(s)

Le PAD appelle à la reprise des manifestations pacifiques quand les conditions sanitaires le permettent

IMG

*Les forces du Pacte de l’alternative démocratique a appelé à «la reprise effective des manifestations pacifiques dès que les conditions sanitaires de l’endiguement de l’épidémie de la COVID 19 le permettent».

Dans un communiqué rendu publique, mardi 16 juin, les forces du Pacte de l’alternative démocratique (PAD) ont dénoncé la campagne d’arrestation et d’incarcération des militants et activistes du mouvement populaire du 22 février 2019, «depuis la suspension des manifestations pacifiques décidée par le mouvement révolutionnaire». «La suspension des manifestations pacifiques décidée par le mouvement populaire a été exploitée par le pouvoir pour tenter d’imposer sa feuille de route et son agenda politique avec pour objectif une normalisation autoritaire et brutale», écrit le PAD. «Pendant cette situation de confinement des populations, le pouvoir a redoublé de férocité en multipliant les lois liberticides et les actes répressifs avec leur lot d’interpellations et d’emprisonnements arbitraires», dénonce le PAD. Et de poursuivre : «cette cascade de la répression et les arrestations massives opérées dans toutes les régions du pays a pour but de créer un climat de peur et de terreur dans l’espoir d’empêcher le retour puissant du mouvement révolutionnaire qui ne cesse de rejeter un système non démocratique corrompu et corrupteur».

Dénonçant l’arrestation de l’un de ses membres, Hakim Addad, fondateur du mouvement Rassemblement Actions Jeunesses (RAJ ) en l’occurrence, le PAD réitère ses revendications, à savoir «la libération inconditionnelle de tous les détenus d’opinion, des journalistes et l’arrêt des poursuites contre tous les militants et les activistes».

Le Pacte de l’alternative démocratique rappelle, par ailleurs que «tant que les revendications légitimes du mouvement révolutionnaire, notamment le départ du système restent insatisfaites», il reste «persuadé», «de l’imminente ré- émergence des manifestations pacifiques sur tout le territoire national, car les ressorts des Algériennes et des Algériens ne sont pas cassés. Leur énergie est intacte voire renforcée».

Dans ce sillage, le PAD appelle «les Algériennes et les Algériens à demeurer mobilisés mais vigilants pour s’engager avec force dans la reprise effective des manifestations pacifiques dès que les conditions sanitaires de l’endiguement de l’épidémie de la COVID 19 le permettent».

Laissez un commentaire