IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le PAD exprime sa solidarité avec le RCD et dénonce toute atteinte au pluralisme
Publié le : 30 Juin, 2020 - 23:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 516 Vue(s) Commentaire(s)

Le PAD exprime sa solidarité avec le RCD et dénonce toute atteinte au pluralisme

IMG

Réunies ce lundi 29 juin 2020, les forces du Pacte de l’alternative démocratique ( PAD) ont exprimé leur solidarité avec le RCD «face à la dérive qui le cible» et dénonce «toute atteinte au pluralisme». «Les forces du PAD assurent au RCD leur totale solidarité face à la dérive qui le cible, le menaçant de dissolution pour ses activités et positions politiques. Elles appellent à l’unité la plus large en défense du pluralisme politique et des libertés démocratiques sans lesquels aucune possibilité de changement démocratique du système n’est possible», lit-on dans un communiqué rendu public, ce mardi 30 juin, sur sa page Facebook.

Les forces du PAD qui rappellent l’exigence du «respect des pluralismes et de la démocratie politiques», considère «intolérable», «toute atteinte au pluralisme politique».

Fidèle à sa position première, à savoir la défense de la libre parole, les forces du PAD dénoncent, par ailleurs, «la répression dont l'ampleur est sans précèdent qui s'abat sur tous ceux et celles qui ont un avis contraire à celui du pouvoir en place». «Les arrestations/emprisonnements de militants politiques et d’activistes de la révolution du 22 février se comptent par centaines dans tout le pays, atteignant, ces derniers mois, une ampleur sans précèdent».

Dans le même registre, les forces du PAD qui rappellent que «toutes leurs activités et actions publiques sont frappées par le Seau de l’interdiction depuis sa constitution le 26 juin 2019», réitèrent leur «exigence démocratique de libération de tous les détenus politiques et d’opinion et la levée de toutes les restrictions aux droits qui touchent nombre d’ex-détenus, et renouvellent la nécessite de réhabiliter politiquement et juridiquement tous les détenus es politiques et d'opinion». Comme il exigent «l’arrêt de la répression et des atteintes aux libertés fondamentales», ainsi que «le strict respect de l’exercice des libertés démocratiques, du pluralisme politique, de l’ouverture du champ politique et médiatique et que cessent sans délais toutes les mesures de persécution qui frappent les partis politiques, les organisations autonomes...».

Laissez un commentaire