IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le procès de Walid Nekkiche se tiendra en février 2021
Publié le : 16 Novembre, 2020 - 16:40 Temps de Lecture 2 minute(s) 402 Vue(s) Commentaire(s)

Le procès de Walid Nekkiche se tiendra en février 2021

IMG

D’ici la tenue de son procès, il aura atteint le triste record de la plus longue détention préventive détenu par un activiste de la révolution populaire, soit 14 mois à la prison d’El Harrach. Il s’agit de Walid Nekkiche, jeune étudiant de 25 ans. «Ce dernier sera, enfin, jugé devant le tribunal criminel de Bainem (Bab El Oued), le 1 février 2021», affirme Me Yamina Allili sur sa page Facebook.

Poursuivi en vertu de l’article 72-aliné1 du code pénal pour «avoir entretenu, sans autorisation du gouvernement, une correspondance ou des relations avec les sujets ou les agents d’une puissance ennemie», l’article 74 pour «entrave à la circulation de matériel militaire ou a, par quelque moyen que ce soit, provoqué, facilité ou organisé une action violente ou concentrée, en vue de nuire à la défense nationale», ainsi que d’«atteinte à l’unité nationale et possession et distribution de tracts dans le but de porter atteinte à l’intérêt national», Walid Nekkiche risque jusqu’à *«30 ans de réclusion criminelle», s’inquiètent des défenseurs des droits humains.

Étudiant en mécanique navale à l’institut national de l’aquaculture et de la pêche (Alger), Walid Nekkiche, 24ans, a été arrêté, le 26 septembre 2019, au lendemain de la traditionnelle marche des étudiants chaque mardi. Il sera placé en détention provisoire, laquelle sera prolongée par le juge d’instruction près le tribunal de Bainem (Bab El Oued). De son côté, la chambre d’accusation rejettera, à chaque fois, sa demande de mise en liberté.

À souligner que quatre autres prévenus cités dans le même dossier et qui sont en situation de fuite, seront également jugés aux cotés de l’étudiant. Il s’agit de Redouane Bensaad, Kamel Bensaad, Lyes Messaoudi et Rachid Anini.

Laissez un commentaire