IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Le procès en appel de Yasser Jadiri et Djaffer Mohamed Sidi Moussa renvoyé au 17 août
Publié le : 03 Août, 2020 - 11:27 Temps de Lecture 1 minute(s) 923 Vue(s) Commentaire(s)

Le procès en appel de Yasser Jadiri et Djaffer Mohamed Sidi Moussa renvoyé au 17 août

IMG

Le procès en appel des deux activistes Yasser Kadiri et Djaffer Mohamed Sidi Moussa, «a été renvoyé, ce lundi 3 août 2020, par la cour de Adrar, au 17 août prochain », a annoncé Me Abdelghani Badi, membre du collectif des avocats de défense, sur son compte Facebook. Le motif est le refus des deux prévenus d’être jugés par visioconférence, précise la même source. En détention depuis le 5 mai 2020, ils devront donc, quitter la prison comme prévu, à savoir dimanche 4 août pour Yasser Kadiri et lundi 5 août pour Djaffer Mohamed Sidi Moussa.

Les deux activistes risquaient pourtant de voir leur détention prolongée si ce n’est la mobilisation du collectif des avocats de défense qui a dénoncé, dans un communiqué rendu public, hier (dimanche 2 août), « les droits du détenu a un procès équitable ». Pour cause : le dossier des deux détenus de Timimoun a été renvoyé devant la cour d’appel avant la fin de la période d’appel.

Pour rappel, Yasser Kadiri et Mohamed Djaffer Sidi Moussa ont été condamnés, le 22 juillet dernier, par le tribunal correctionnel de Timimoun (Wilaya d’Adrar), à une peine de «six mois de prison dont trois fermes», pour «offense, diffamation et insulte au président de la république, outrage à corps constitué et de publications dans le but de porter atteinte à l’intérêt national». Les deux militants ont, par ailleurs, été exemptés des charges d’« atteinte à l’unité nationale». Le procureur de la république avait requis une peine de «dix années de prison».

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.