IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Législatives du 12 juin : le PST dit Non !
Publié le : 07 Avril, 2021 - 10:01 Temps de Lecture 2 minute(s) 533 Vue(s) Commentaire(s)

Législatives du 12 juin : le PST dit Non !

IMG

La direction nationale du parti Socialiste des Travailleurs (PST) a décidé de ne pas participer aux prochaines législatives prévues le 12 juin, a annoncé le parti hier (mercredi), sur sa page Facebook.

«Comme pour les élections de 2002, qui intervenaient au lendemain du soulèvement populaire du ‘’printemps noir’’ de 2001, notre parti n’hésite pas une seconde pour rejeter la mascarade des législatives et pour participer comme à l’accoutumée à construire le camp des luttes et des mobilisations politiques et sociales de notre peuple », indique- t-on.

Pour le PST, «plus que les consultations précédentes, ces législatives sont déjà disqualifiées sur le plan démocratique par l’ampleur de la répression et des atteintes aux libertés». En effet, «les prétendus gestes d’apaisement se limitant à ‘’gracier’’ quelques dizaines de détenus politiques sont vite démentis par de nouvelles arrestations et autres harcèlements policiers et judiciaires de militants, de journalistes et de simples manifestants», déplore –t-il. Et de poursuivre : «Pire, des cas de torture et de viol par les services de sécurité sont dénoncés publiquement par d’anciens détenus. Les libertés et les droits démocratiques élémentaires d’expression, de manifestation, d’opinion, d’organisation, de grève….sont quotidiennement muselés. Les médias publics sont toujours fermés à toute critique du régime et leurs plateaux continuent à être monopolisés exclusivement par ses représentants et par ceux qui lui ont manifesté leur allégeance.»

Aussi, ces élections législatives «sont une manœuvre visant, comme pour la présidentielle de décembre 2019 et le référendum sur la nouvelle constitution de novembre 2020, une institutionnalisation de la continuité du régime», soutient-il.

Enfin, le PST réaffirme que « le recouvrement de la souveraineté populaire passe par l’élection d’une assemblée constituante souveraine et représentative des aspirations démocratiques et sociales de la majorité de notre peuple que constitue les travailleurs, les chômeurs, les femmes, les petits paysans et tous les démunis.» Dans ce sens, le parti Socialiste des Travailleurs appelle à «l’impérative convergence entre le formidable mouvement populaire que constitue le Hirak et les luttes sociales, notamment à travers l’urgente mise en place d’une auto organisation à la base dans tout le pays, permettant l’émergence d’une alternative démocratique, anti libérale et anti impérialiste.»

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.