IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Législatives: le FFS opte pour le boycott
Publié le : 03 Avril, 2021 - 21:41 Temps de Lecture 1 minute(s) 273 Vue(s) Commentaire(s)

Législatives: le FFS opte pour le boycott

IMG

A l’issue de la réunion du conseil national extraordinaire du parti, réuni ce samedi 3 avril, au centre de jeunesse de Sidi Fredj (Alger), le Front des Forces Socialistes (FFS) a décidé, à l’unanimité, de ne pas participer aux prochaines législatives prévues le 12 juin prochain. « Le Conseil National réaffirme que les conditions de la tenue du prochain scrutin législatif du 12 juin ne sont pas réunies, et que les élections ne constituent pas la solution à la crise multidimensionnelle que vit le pays. Par conséquent le FFS ne peut pas participer à cette élection», indique un communiqué publié sur la page Facebook du parti, en début de soirée.

De son coté, Hakim Belahcel, membre de l’instance présidentielle a affirmé lors de son allocution que «l’unité nationale et la préservation de l’Etat national doivent nous guider dans notre choix politique ».

Il faut souligner que la décision du FFS de boycotter le prochain scrutin, a été prise sous la pression de la base militante qui s’est opposée depuis le début aux orientations politiques de la nouvelle direction qui a non seulement rencontré Abdelmadjid Tebboune mais songeait aussi, selon nos sources, à « participer aux législatives ». D’un autre côté, des militants des wilayas de Khenchela, Tarf, Oum El Bouaghi, Annaba et Batna qui ont nouvellement adhéré au parti, se sont fermement opposé au boycott et auraient menacé, toujours selon nos sources de « démissionner si le FFS ne revenait pas sur sa décision ».

Laissez un commentaire