IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Les deux ex-ministres Imane Houda Feraoun et Djamila Tamazirt en détention préventive
Publié le : 09 Décembre, 2020 - 12:45 Temps de Lecture 1 minute(s) 568 Vue(s) Commentaire(s)

Les deux ex-ministres Imane Houda Feraoun et Djamila Tamazirt en détention préventive

IMG

Poursuivies pour des faits de corruption, les deux ex-ministres de la Poste et des TIC, Imane Houda Feraoun, et de l’Industrie, Djamila Tamazirt, ont, toutes les deux, été placées en détention préventive, hier mardi 8 décembre 2020, par le juge d’instruction près la cour d’Alger. Cette décision est intervenue suite à l’appel introduit par le procureur de la République après que le tribunal de Sidi M’hamed avait, il y a quelques jours, placé les deux prévenues sous contrôle judiciaire.

S’agissant de Imane Houda Feraoun, cette dernière est poursuivie, entre autres, pour «infractions aux dispositions législatives et réglementaires, par l’octroi d’indus avantages à autrui lors de la passation de marchés publics, dilapidation de deniers publics et abus de fonction», dans une affaire liée à Algérie Telecom (AT). Elle est également impliquée dans une affaires liée «aux Frere Kouninef».

L’ex-ministre de l’Industrie, Djamila Tamazart, quant à elle, est accusée d’«abus de pouvoir volontaire à l’effet d’accorder d’indus privilèges en violation des lois et réglementations, octroi d’avantages indus lors de la passation de marchés publics, dilapidation volontaire et détournement de deniers publics dans le cadre de l’exercice des fonctions, trafic d’influence, conflit d’intérêts, fausse déclaration des biens, blanchiment d’argent et de revenus criminels issus de la corruption» dans l’affaire du complexe Corso, mais également de «corruption», lorsqu’elle était PDG du groupe ERIAD.

Laissez un commentaire