IMG-LOGO
Accueil À la Lutte L’ex-gendarme Mohamed Abdellah, placé sous mandat de dépôt hier lundi, présenté de nouveau deva...
Publié le : 24 Août, 2021 - 12:40 Temps de Lecture 1 minute(s) 810 Vue(s) Commentaire(s)

L’ex-gendarme Mohamed Abdellah, placé sous mandat de dépôt hier lundi, présenté de nouveau devant le procureur de la République de Sidi M’hamed

IMG

Interpellé par la police espagnole et extradé en Algérie, l’ex-gendarme et blogueur, Mohamed Abdellah, a été présenté hier devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed qui a décidé de son placement sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach. Selon la presse en Algérie, ce jeune blogueur qui a déserté le corps sécuritaire auquel il appartenait pour se réfugier en Espagne, a été de nouveau «présenté ce matin devant la même juridiction».

Trentenaire et père de deux enfants qui vivent encore avec leur mère en Espagne, Mohamed Abdellah était demandeur d’asile dans ce pays méditerranéen où il a vécu jusqu’à son extradition. Connu pour ses vidéos qu’il diffuse sur son compte YouTube et ses révélations notamment concernant les hauts cadres de la gendarmerie nationale, Mohamed Abdelllah est accusé, entre autre, de d’«appartenance à une organisation terroriste (Rachad)», de «financement d’une organisation terroriste» et de «blanchiment d’argent dans le cadre d’une organisation terroriste».

Pour rappel, le nom de jeune ex-gendarme figue dans la liste des personnes contre lesquelles le pouvoir algérien a émis, il y a quelques mois, un mandat d’arrêt international. Avec lui, l’Algérie a demandé aussi l’extradition du journaliste Hichem Aboud et du blogueur et polémiste Amir Boukhors, dit Amir DZ, qui vivent en France, ainsi que du leader du mouvement islamiste Rachad, Mohamed Larbi Zitout, qui, lui, est installé à Londres.

C’est la chasse à l’homme en Algérie, notamment contre les membres de deux organisations politiques, à savoir le MAK et Rachad, qu’il accuse officiellement d’«organisations terroristes»*.

Laissez un commentaire