IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Lynchage à mort de Djamel Bensmail: 36 personnes dont trois femmes arrêtées
Publié le : 15 Août, 2021 - 18:32 Temps de Lecture 2 minute(s) 745 Vue(s) Commentaire(s)

Lynchage à mort de Djamel Bensmail: 36 personnes dont trois femmes arrêtées

IMG

Au moins trente-six personnes dont trois femmes ont été arrêtées par les services de sécurité, dans le cadre de l’enquête sur l'assassinat du jeune Djamel Bensmail, mercredi dernier, au chef-lieu de commune de Larbaa Nait Irathen, dans la wilaya de Tizi Ouzou. C'est ce qu'a révélé le directeur de la police judiciaire à la direction générale de la sureté nationale (DGSN), lors d'une conférence de presse, ce dimanche 15 août.

“L'enquête a permis l'arrestation de 36 mis en cause dont 3 femmes, parmi lesquels la personne qui a poignardé la victime et la femme qui appelait et incitait à brûler la dépouille”, a indiqué le contrôleur de police Mohamed Chakour.

Relatant les faits, le conférencier a déclaré qu'en effet, «la victime s’était rendu à Larbaâ Nath Irathen en compagnie de deux autres personnes à bord d’un véhicule touristique”. Il poursuit: "le jeune homme ayant entendu qu’on le soupçonnait d’avoir mis le feu dans les forêts, s’est livré à la police de lui-même”.

S'agissant des circonstances qui ont conduit au lynchage de la victime, Mohamed Chakour a expliqué qu'“en application des instructions du Haut commandement, les éléments de la Sûreté qui transportaient la victime à bord du véhicule de police ont évité les tirs de sommation pour éviter tout dérapage”.

Mercredi dernier, Djamel Bensmail, 36 ans, soupçonné à tort d'avoir déclenché un des feux qui ont ravagé les forêts de Tizi Ouzou, a été lynché puis brulé par une foule hystérique, sur la place de la ville de Larbaa Nait Irathen. Plusieurs dizaines de personnes étaient présentes sur les lieux.

Hier encore, une video mettant en scène la détention de la victime dans le fourgon de la police, avant qu'il ne se retrouve entre les mains de ses bourreaux, a été diffusée sur les réseaux sociaux, provoquant encore plus de colère et d'indignation au sein de l'opinion publique. Certains se demandent encore “comment Djamel Bensmail s'est-il retrouvé aussi facilement entre les mains d'une foule hystérique”. D'autres exigent que la justice fasse son travail et que les auteurs de ce crime soient jugés.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.