IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Marche du 5 octobre : Six mois de prison pour huit manifestants, relaxe pour neuf autres
Publié le : 21 Octobre, 2020 - 15:15 Temps de Lecture 2 minute(s) 764 Vue(s) Commentaire(s)

Marche du 5 octobre : Six mois de prison pour huit manifestants, relaxe pour neuf autres

IMG

Au terme d’un délibéré de 8 jours, le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed a rendu son verdict, ce mercredi 21 octobre 2020, dans l’affaire des 18 manifestants de la marche du 5 octobre dernier : «six mois de prison avec sursis contre huit (08) des prévenus à savoir, Lounes Dali, Hamza Ben Ghoba, Hicham Atlaoui, Menouar Ouazane, Zohir Achouche, Mustapha Benouna, Kamel Merouani, Hakim Mouhoubi et Mounir Ferragh», indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). En détention provisoire depuis le 7 octobre, ces derniers quitteront, aujourd’hui, la prison d’El Harrach.

Le tribunal a, par ailleurs, prononcé la relaxe en faveur des neuf autres prévenus. Il s’agit de Seddik Touaoula, Tarek Hamoudi, Kamel Merouani, Fatehi Diyaoui, Amine Ougour, Merouani Oualouche, Billel Kebir, Nassr-Eddine Behrame et Mohamed-El Hadi Kab.

Le procureur de la république avait requis, lors du procès il y a une semaine, «un an de prison ferme» à l’encontre de 18 manifestants. Cette peine est assortie d’«une amende de 100 000 Da pour les prévenus en détention», et d’«une amende 50 000 Da pour les neuf autres laissés en liberté», pour, soulignons-le, «attroupement non armé et incitation à trouble à l’ordre public».

En outre, un autre manifestant, Mohamed Amine Belmokhtar en l’occurrence, a été condamné à six mois de prison ferme. Ce dernier a été reconnu coupable d’«atteinte à la personne du président de la république». Le procureur avait requis, lors du procès, une peine de «trois ans de prison ferme et 500 000 Da d’amende».

Pour rappel, les 18 manifestants ont été arrêtés, le 5 octobre 2020, aux côtés d’une vingtaine d’autres à l’issue de la marche de commémoration du 32ème anniversaire du soulèvement populaire de 1988.

Laissez un commentaire