IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Militant de la cause Amazigh : Belaïd Lamara tire sa révérence à Paris
Publié le : 09 Juillet, 2020 - 14:35 Temps de Lecture 2 minute(s) 1269 Vue(s) Commentaire(s)

Militant de la cause Amazigh : Belaïd Lamara tire sa révérence à Paris

IMG

Dimanche encore, il était aux côtés de centaines d’Algériens, à la place République (Paris), pour «une Algérie nouvelle, une Algérie libre et démocratique». Belaïd Amara s’est éteint, ce mercredi 8 juillet 2020, à l’âge de 65 ans, des suites d’une longue maladie. Le défunt «a été de toutes les actions en faveur de la cause amazighe et des luttes démocratiques en Afrique du Nord», témoignent ses amis. «Belaïd a été l'une des chevilles ouvrières des différentes radios berbères à Paris pendant les années 1980 et 1990, notamment Radio Tamazight et Radio Tiwizi», témoigne Masin Ferkal, président de l’Association Tamazgha, sur sa page Facebook. Et d’ajouter : «Il était présent à tous les rassemblements politiques organisés en région parisienne en faveur de la cause amazighe.»

Masin Fekal rappellera que «celles et ceux qui fréquentent les différentes manifestations culturelles et artistiques kabyles en région parisienne, et même au-delà, sont habitués à voir Belaïd Lamara, souvent, derrière son stand de livres et autres objets artisanaux et culturels amazighs».

Pour le fondateur de Algérie Debout, Sofiane Benyounes, feu Belaïd Lamara était un «infatigable militant de la diaspora, démocrate convaincu, un des intervenants les plus actifs du groupe Algérie -Debout». « Malgré la maladie, il était tous les dimanches à place République et dans tous les rassemblements et mouvements de lutte pour une Algérie Libre et démocratique», témoigne Sofiane Benyounes. Et de lui rendre hommage en écrivant ceci : «brave parmi les braves, une gentillesse légendaire, un calme olympien mais des convictions ancrées au tréfonds de lui même, Belaïd est allé jusqu'au bout, jusqu'au bout de son combat, jusqu'au bout de nos luttes.»

Laissez un commentaire