IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Mobilis : le syndicat des travailleurs demande l’ouverture d’une enquête sur la gestion irrati...
Publié le : 16 Avril, 2020 - 20:55 Temps de Lecture 2 minute(s) 3645 Vue(s) Commentaire(s)

Mobilis : le syndicat des travailleurs demande l’ouverture d’une enquête sur la gestion irrationnelle de la crise du Covid-19 par les responsables de l’entreprise

IMG

Le syndicat national autonome des travailleurs de Mobilis a, dans un communiqué, exprimé ses préoccupations quand aux risques liés à l’épidémie du Coronavirus et de sa propagation au sein de l’entreprise. «Le syndicat suit avec grande préoccupation le développement de la crise du Coronavirus que connaît l’entreprise Mobilis, notamment depuis que nous avons été témoins de plusieurs cas confirmés de Covid-19», confie le syndicat dans son communiqué.

Les rédacteurs de ce dernier appellent les travailleurs de l’entreprise à plus de vigilance, notamment depuis qu’une violation des consignes de sécurité mises en place pour faire face à cette crise sanitaire, a été constatée. «Malgré les avertissements répétées du syndicat et les notifications à l’administration sur l’existence d’un danger suite à la stérilisation des lieux et des bureaux à l’aide de produits chimiques hautement toxiques, et ce, en présence des travailleurs, ce processus se répète encore aujourd’hui», s’indigne-t-il.

Aussi, le syndicat condamne ce qu’il qualifie «de travail médiocre du directeur de la sécurité et de la protection des biens», dénonçant «l’absence des systèmes qui gèrent et contrôlent les entrées et sorties des véhicules dans l’entreprise, l’identification des personnes via des badges électroniques et l’absence de dispositifs de détection de matières explosives». Et de poursuivre : «Nous déplorons aussi l’absence des agents de sécurité au niveau de certaines agences commerciales en raison du manque de moyens de transports, à savoir l’agence UNO Mostaganem, Aïn Defla et Bouira».

Selon le syndicat, cet état des lieux exige l’ouverture d’une enquête sur la gestion irrationnelle des employés et filiales de la société. Par ailleurs, le syndicat se réserve le droit de prendre les mesures nécessaires conformément aux lois en vigueur. «Conformément aux lois en vigueur, le syndicat décide de prendre les mesures nécessaires. Nous exigeons l’ouverture d’une enquête sur la gestion irrationnelle des employés et des filiales de l’entreprise contre les dangers de cette pandémie», conclut-il dans le même communiqué.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.