IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Ben Rahmani enfin libres
Publié le : 21 Janvier, 2021 - 10:25 Temps de Lecture 1 minute(s) 342 Vue(s) Commentaire(s)

Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Ben Rahmani enfin libres

IMG

Le tribunal de Bab El Oued a rendu son verdict, ce matin, dans l’affaire des détenus d’opinion, Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Ben Rahmani.

Mohamed Tadjadit, poète de la révolution populaire, a été condamné à «six mois de prison dont 4 mois ferme». Noureddine Khimoud, lui, a écopé de «quatre mois de prison ferme», et son codétenu, Abdelhak Ben Rahmani, à «trois mois de prison ferme»*. Les trois détenus quittent la prison d’El Harrach aujourd'hui après avoir purgé leurs peines.

Pour rappel, le parquet avait requis «deux ans de prison ferme assorti d'une amende de 200 000 Da» à l'encontre des trois détenus, lors de leur procès tenu, le 14 Janvier dernier, au tribunal de Baïnem (Bab El Oued).

La demande de leur libération provisoire a essayé un refus catégorique de la justice et ce, malgré la détérioration de leur état de santé après près de deux semaines de grève de la faim pour dénoncer leur détention arbitraire.

En détention préventive depuis le 27 août 2020, les trois activistes du mouvement populaire sont accusés de «publications ayant pour but de porter atteinte à l’unité nationale, incitation à attroupement non armé, mise en danger de la vie d’autrui à travers l’incitation à attroupement en période de confinement, atteinte au président de la république, outrage à corps constitué, atteinte à la sécurité et à l’intégrité du territoire national, diffusion de fausses informations ayant pour but de troubler l’ordre public, discours de haine incitant à la violence et discours de haine via internet».

Laissez un commentaire