IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Mostaganem : à peine sortie du tribunal, Dalila Touat y retourne pour une autre affaire
Publié le : 15 Novembre, 2021 - 11:08 Temps de Lecture 1 minute(s) 633 Vue(s) Commentaire(s)

Mostaganem : à peine sortie du tribunal, Dalila Touat y retourne pour une autre affaire

IMG

Le procès de la militante pour les droits des chômeurs Dalila Touat, a été reporté hier, par le tribunal correctionnel de Mostaganem au 5 décembre prochain, selon ses avocats.

En effet, à peine sortie du tribunal le 11 novembre dernier, où le procureur a requis contre elle, une peine de 12 mois de prison ferme, pour “diffamation” et “outrage à corps constitué”, la militante y est retournée trois jours plus tard, pour une autre affaire. Cette fois, elle fait l'objet d'un procès pour “incitation à attroupement non armé” et “attroupement non armé”. Des poursuites judiciaires auxquelles elle est, aujourd'hui, habituée puisque ce n'est pas la première fois qu'elle en fait les frais.

Le 2 novembre, cette enseignante en physique de 45 ans, avait été condamnée à un an de prison ferme (sans mandat de dépôt), pour avoir manifesté à l'occasion du 67e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération.

Le 18 janvier, elle a été condamnée à 18 mois de prison ferme pour "outrage à corps constitué", "diffamation" et " publication portant atteinte à l'ordre public", pour avoir incité des citoyens à boycotter le referundum du 1er novembre.

Laissez un commentaire