IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Oran : la chanteuse Raï Siham Japonia écope de 18 mois de prison ferme
Publié le : 17 Juillet, 2020 - 13:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 2354 Vue(s) Commentaire(s)

Oran : la chanteuse Raï Siham Japonia écope de 18 mois de prison ferme

IMG

Le tribunal correctionnel d’Oran a condamné hier, jeudi 16 juillet 2020, la chanteuse de raï, Siham. J, dite «Japonia», à une peine de «18 mois de prison ferme», ont rapporté des médias.

Placée en détention préventive, mercredi 15 juillet, la chanteuse est accusée d’«insulte à un employé dans l'exercice de ses fonctions, outrage à corps constitué, diffamation et prise de photos et leur publication sans l'autorisation de son propriétaire, et violation des symboles de la guerre de libération nationale, conformément à l'article 151 du Code pénal et aux articles de droit 07 /99 relatifs au moudjahid et au martyr», a indiqué un communiqué du parquet d’Oran.

Pour rappel, Siham Japonia, avait posté quelques jours plutôt, sur sa page Facebook, une vidéo en direct du CHU d’Oran où elle dénonçait l’absence de prise en charge par le personnel médical, des patients du Covid 19. «Une plainte a été déposée par le directeur du centre hospitalo-universitaire d'Oran contre S.J, pour prise de photos sans autorisation et calomnie à l’effet de les publier sur les réseaux sociaux», a-t-on précisé.

Laissez un commentaire