IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Paris : Le collectif Union pour l'Algérie alerte sur les agressions physiques contre les milita...
Publié le : 28 Octobre, 2020 - 20:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 709 Vue(s) Commentaire(s)

Paris : Le collectif Union pour l'Algérie alerte sur les agressions physiques contre les militants sur la Place de la République

IMG

Le collectif Union pour l'Algérie alerte dans son communiqué rendu public aujourd'hui, mercredi 28 octobre 2020, sur «les violences et les agressions physiques et verbales sur la Place de la république». Il précise qu'il s'agit de multiples actes perpétrés contre les militants du Mouvement Double Rupture, lors des rassemblements hebdomadaires de dimanche à la même Place. «Nous tirons le signal d'alarme et tenons à dénoncer les multiples actes de violences et d'agressions verbales et physiques graves, à Place de la république lors de nos rassemblements hebdomadaires du dimanche !», s'indigne le Collectif dans le même communiqué. Et de regretter : «depuis quelques semaines, la Place de la République est sous tension»«régulièrement des camarades sont victimes d'agressions verbales ou physiques».

Autres faits que tient à dénoncer le collectif, Union pour l'Algérie, c'est ce qu'a subie une militante activant dans la diaspora. Selon ce dernier, «après avoir subi des accusations sans fondement "accusé d'agent Drs et de percevoir de l'argent du pourvoir", notre camarade Fatiha Bahman a été victime d'une agression perpétrée par une personne mal intentionnée dont l'objectif était de lui faire du mal, et de perturber la marche du 13 septembre. Choquée, déconfite, elle tremblait et a été hospitalisée».

Tout en exprimant son soutien «à la militante, aux camarades, victimes de ces agressions, dont ceux de la Double Rupture et aux agoras qui auraient eu a subir ce genre d'infamie», le Collectif Union pour l’Algérie appelle «chacune et chacun, individuellement à dénoncer ces agissements, ainsi que collectivement, notamment par les collectifs, associations, groupes et partis politiques».

Laissez un commentaire