IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Quand Benbouzid justifie l'injustifiable et devient la risée de la toile
Publié le : 02 Août, 2021 - 14:26 Temps de Lecture 2 minute(s) 1094 Vue(s) Commentaire(s)

Quand Benbouzid justifie l'injustifiable et devient la risée de la toile

IMG

Par ses propos, le ministre de la santé est non seulement devenu, en quelques heures, la risée de la toile, mais a aussi provoqué l'indignation et la colère des internautes excédés par le mépris de l'État et par son incompétence “chronique” à gérer la crise sanitaire.

Intervenant ce lundi, à l'occasion du lancement d'une campagne de vaccination, le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a, une fois encore, montré le mépris de l’État à l'endroit des citoyens algériens, ceux atteints par le Covid en particulier.

“Le variant Delta nous a surpris en très peu de temps, même si nous nous attendions la troisième vague,” , a déclaré Abderahmane Benbouzid pour justifier la faillite de l'État en général et de son département en particulier à faire face à l’épidémie du coronavirus. Un argument qui ne tient pas la route et pour preuve: le premier cas du variant Delta du Covid-19 a été enregistré en Algérie au mois de mai, ajouté au fait qu'il faisait la Une des grands titres internationaux depuis Avril. Ce qui laissait, selon nombreux observateurs, toute latitude à l'État de se préparer à cette nouvelle vague, d'autant que la Tunisie a été le premier pays d'Afrique du Nord à être touchée.

Le ministre risée de la toile

Lors de son intervention, le ministre de la santé, nous apprend, par ailleurs, qu' “il n'y a pas de crise d'oxygène” et que c'est ...“la forte demande en cette matière qui a provoqué quelques perturbations”, soulignant dans la foulée que “des patient continuent de demander l’oxygène malgré la détérioration de leur état de santé et son inefficacité avec eux”!

Par ses propos, le ministre de la santé est non seulement devenue, en quelques heures, la risée de la toile, mais a aussi provoqué l'indignation et la colère des internautes excédés par le mépris de l'État et par son incompétence “chronique” à gérer la crise sanitaire.

Dans ce sillage, le journaliste Nadjib Belhimer, parmi beaucoup d'autres, suggère la démission du ministre. “Dans l’état, la ''surprise'' ne se reproduit pas.Dans l’État, la seule façon pour un fonctionnaire de demander pardon pour ses erreurs est de démissionner”, écrit-il dans un post sur sa page Facebook.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.