IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Tizi Ouzou : Inquiétante disparition de la Présidente du Congrès Mondial Amazigh, Kamira Nait S...
Publié le : 26 Août, 2021 - 12:40 Temps de Lecture 2 minute(s) 1505 Vue(s) Commentaire(s)

Tizi Ouzou : Inquiétante disparition de la Présidente du Congrès Mondial Amazigh, Kamira Nait Sid

IMG

Crédit photo : TQ5 Média

C’est son frère Amar, comédien, qui a lancé l’alerte hier, mercredi 25 août 2021, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. «Ma sœur Kamira Nait Sid, présidente du Congrès Mondial Amazigh a disparu depuis deux jours. Nous nous sommes déplacés avec la police et les pompiers dans son domicile sis à Draâ Ben Khedda et elle n’y était pas !», alerte Amar Nait Sid, frère de Kamira. Et d’ajouter : «Nous avons une idée sur la partie qui l’a probablement interpellé. Cette dernière endosse toute la responsabilité sur son intégrité morale et physique.»

Sale temps pour les militants indépendantistes en Kabylie ainsi que pour les démocrates et les militants qui défendent l’identité Amazigh, notamment depuis la qualification, par le pouvoir en place, du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) comme «organisation terroriste».

Plusieurs militants souverainistes dont Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt à Tizi Ouzou. Le même sort a été infligé à l’enseignant universitaire et président du RPK, Hamou Boumedine, qui défend l’idéal d’un statut particulier pour la Kabylie dans le cadre Algérien. Cela veut dire qu’il n’est même pas indépendantiste. Depuis, la règle s’est généralisée. Les militants ont compris que le pouvoir ne s’attaque pas seulement aux indépendantistes mais à toutes celles et tous ceux qui s’organisent et qui mobilisent en Kabylie.

Amar Nait Sid insinue que sa sœur, Kamira Nait Sid, serait probablement «interpellée», elle qui a évoqué précédemment «les menaces qu’elle reçoit des différents corps sécuritaires et qui s’attendait même à une probable arrestation». Si l'interpellation de Kamira Nait Sid, présidente du Congrès mondial Amazigh, une organisations qui compte toutes les pays de Tamazgha, de l’Oasis de Siwa en Égypte jusqu’aux Îles des Canaries dans l’Océan Atlantique, se confirme, cela appuiera les craintes des militants démocrates qui pensent que «le pouvoir s’attaque à la Kabylie, pas seulement aux indépendantistes».

Au moment où nous mettons en ligne, aucune autre information n’a filtré à son sujet.

Laissez un commentaire