IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Walid Kechida condamné à trois ans de prison ferme pour des Mèmes
Publié le : 04 Janvier, 2021 - 12:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 383 Vue(s) Commentaire(s)

Walid Kechida condamné à trois ans de prison ferme pour des Mèmes

IMG

Le verdict est tombé, ce lundi 4 janvier 2021, tel un couperet. Walid Kechida a été condamné à «trois années de prison ferme», par le tribunal correctionnel de Sétif pour des… mèmes, et ce, malgré les efforts consentis par ses avocats de défense qui ont plaidé pour sa libération, lors de son procès le 21 décembre dernier.

Procès durant lequel le procureur de la République avait requis, contre le jeune homme de 25 ans, «cinq ans de réclusion et une amende de 500 000 Da», pour «outrage à corps constitué, atteinte au président de la république, atteinte à la force publique dans l’exercice de ses fonctions et dénigrement du dogme ou préceptes de l’Islam».

En détention préventive depuis près de huit mois, Walid Kechida, diplômé de l’université Ferhat Abbas de Sétif, a été arrêté le 27 avril 2020, à l’issue d’une convocation par la brigade de lutte contre la cybercriminalité.

On lui reprochait d’avoir publié des Mèmes (des images virales comiques ou satiriques détournés), sur Hirak-mèmes, une page Facebook qu’il avait créé à l’occasion du mouvement populaire du 22 février 2019.

Laissez un commentaire