IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Yanis Adjlia placé sous mandat de dépôt, son procès renvoyé au 13 octobre
Publié le : 06 Octobre, 2020 - 16:35 Temps de Lecture 1 minute(s) 352 Vue(s) Commentaire(s)

Yanis Adjlia placé sous mandat de dépôt, son procès renvoyé au 13 octobre

IMG

Présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Béjaïa, le militant Yanis Adjlia a été placé, ce mardi 6 octobre 2020, sous mandat de dépôt, a affirmé son avocat Me Boubakeur Hemaili, joint par l’Avant-Garde Algérie.

Le procès du militant a, par ailleurs, été renvoyé au 13 octobre prochain, a-t-il ajouté.

Arrêté hier lors de la marche en commémoration du 32ème anniversaire du soulèvement populaire du 5 octobre 88, le militant Yanis Adjlia est accusé d’«atteinte à la personne du président de la République, incitation à attroupement non armé et exposition de la vie et l'intégrité physique d'autrui au danger».

Pour rappel, Yanis Adjlia a déjà été condamné, le 8 juillet 2020, aux côtés d’autres militants dont Merzoug Touati et Amar Berri, à «une amende de 100 000 Da» pour «outrage à corps constitué». Il avait été arrêté, ainsi que ses deux coaccusés, lors de la marche du 19 juin, et placé en détention préventive pour «incitation à attroupement armé, de distribution de tracts portant atteinte à l’unité nationale et d’avoir exposé au danger la santé d’autrui durant le confinement», avant que les charges ne soient abandonnées pendant le procès. Le parquet avait réclamé «trois années de prison et 200 000 Da d’amende contre chacun d’eux».

Laissez un commentaire