IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Zazi Sadou : Vous n’avez pas honte ! Accuser Lazhar Zouaimia de faire ‘‘l’apologie du terrorism...
Publié le : 23 Février, 2022 - 13:40 Temps de Lecture 2 minute(s) 1498 Vue(s) Commentaire(s)

Zazi Sadou : Vous n’avez pas honte ! Accuser Lazhar Zouaimia de faire ‘‘l’apologie du terrorisme’’ est une saloperie ! Une de plus !

IMG

Matahachmouch ! Vous n’avez pas honte ! Accuser Lazhar Zouaimia de faire «l’apologie du terrorisme et soutenir une organisation terroriste» est une saloperie ! Une de plus !

 Lazhar Zouiamia, citoyen algérien et canadien résident à Montréal est un militant honnête, intègre, pacifique, patriote jusqu’à la racine des cheveux. Il a grandi dans le giron d’une famille de patriotes viscéralement attachés à l’Algérie. Famille engagée dans le combat libérateur contre le colonialisme et au combat contre l’intégrisme mené par la figure marquante de son aîné Mohamed Zouaimia paix à son âme.

Lazhar qui a consacré une énergie folle à défendre la mémoire des victimes du terrorisme au sein du Collectif Adjouad Algérie Mémoires de Montréal. Lazhar qui a dû quitter le pays sous la menace intégriste qui a ciblé sa famille et plus particulièrement son frère Mohamed qui a échappé à plusieurs tentatives d’assassinats orchestrés par des groupes armés dans la région de Annaba. Lazhar qui vibrait de toute son âme pour que l’Algérie sorte de l’impasse dans laquelle l’a mené une décennie de terrorisme, deux décennies de Bouteflikisme et aujourd’hui un pouvoir autoritaire sourd aux aspirations de tout un peuple. Lazhar aux convictions d’émancipation individuelle et égalitaire fortes aux antipodes des conceptions rétrogrades et totalitaires de l’islamisme.

Alors qu’il allait embarquer vers l’aéroport d’Alger avant de reprendre un vol vers Montréal où il réside avec sa famille, Lazhar s’est vu interpellé samedi par les services de sécurité à l’aéroport de Constantine. Sa famille vient de confirmer qu’il est placé en mandat de dépôt avec plusieurs chefs d’inculpations dont celui «d’apologie et soutien à une organisation terroriste».

Rien, absolument rien ne justifie cette décision inique et intolérable à l’encontre d’un citoyen honnête et héritier d’une si longue tradition patriotique et démocratique.

En visite familiale depuis une quinzaine de jours en Algérie, il avait grand besoin de se ressourcer auprès des siens après avoir vécu une tragédie, il y a quelques mois, avec la perte de son fils âgé de 21 ans.

Depuis le drame de cette perte irréparable, Lazhar a décidé de se rendre dans sa ville natale de Sédrata pour faire un don ( wa3da) à la mémoire de son fils défunt. Un projet symbolique qui lui tenait à cœur et dont il parlait avec une immense émotion : financer une fontaine publique comme un geste fort de la tradition populaire de solidarité envers les autres.

Durant son séjour il a réussi, après autorisation de la mairie à réaliser ce vœu et inaugurer une jolie petite fontaine en présence de sa famille ainsi que des représentants locaux.

Lazhar est connu pour son éthique, sa générosité et son humilité. Rien d’ostentatoire ni de superflu. Un homme intègre avec de fortes convictions anti-intégriste. L’accuser d’être un suppôt du terrorisme ou de soutenir Rachad est une ineptie abjecte. Un argument fallacieux, une manœuvre machiavélique pour brider toute expression qui ne soit pas une ode à ce pouvoir corrompu et autoritaire.

Toute ma solidarité à Lazhar, sa femme, sa fille et sa fratrie.

Laissez un commentaire